terug
Onderstaand artikel is gepubliceerd in: La Lettre de Solagral, februari 1986      

Flood out of India

"Non au lait européen en Inde": sous ce titre, le Comité Inde des Pays-Bas lance une campagne pour faire cesser l'aide laitière de la CEE en Inde, et les importations européennes d'aliments du bétail en provenance d'Inde.

Depuis 15 ans, la CEE a lancé un vaste programme d'aide alimentaire en produits laitiers vers l'Inde, "l'Opération Flood". L'un des objectifs officiels de Flood était de rendre l'Inde auto-suffisante pour le lait en 1985. Or, aujourd'hui, l'Inde est plus dépendante que jamais des importations alors que dans le même temps elle exporte vers la CEE des quantités importantes d'aliments du bétail à haute valeur nutritive (bien qu'il y ait pénurie pour ces aliments en Inde). Avec ces aliments, l'Inde aurait pu produire de 6 à 10 fois la quantité de lait qu'elle a reçu de la CEE durant l'opération Flood II (1978-1985)!

L'aide laitière reçue joue aussi un role important dans la production d'aliments pour nourrissons, au détriment de la santé de centaines de milliers de bébés. Enfin, parallèlement à Flood, un programme de croisement génétique entre bufflonnes et races laitières occidentales se met en place, sans tenir compte des capacités fourragères du pays.

Le gouvernement indien a demandé la reconduction de l'aide européenne pour la période 1986-1990. La réponse de la CEE interviendra probablement en avril ou mai. C'est pourquoi le comité Inde des Pays-Bas, en lien avec des associations indiennes, prend l'initiative d'une campagne en direction du Parlement européen, de la Commision à Bruxelles, des gouvernements et industriels de l'alimentation animale des pays membres. Objectif : l'arrêt de cette aide pour les aliments nourrissons, l'abandon du programme actuel de croisements génétiques, l'arrêt des importations d'aliments du bétail en provenance d'Inde.



LIW IN 'T NIEUWS

Maatschappelijk verantwoord ondernemen

Kinderarbeid & Onderwijs

HOME Landelijke India Werkgroep

Landelijke India Werkgroep - 16 juli 2003